Un Master pour deux diplômes : une année qui me marquera à tout jamais !

J’ai tenu à ramener mon petit amour sur les lieux à Talence, université de Bordeaux. Cette université qui m’a adoptée pour ma seconde année de master.

Du premier au dernier jour de cours en faculté, tant de rebondissements ont particulièrement marqué cette année-là. En fin d’ année, il m’a fallu effectuer, enceinte et à terme, exactement 2h09 min de train aller et 2h13 min de train retour pour valider ma soutenance de fin d’études. Des amis avaient eu la belle idée de nous accueillir durant ce séjour. Nous avons ainsi profité de bons moments entre amis.

Par ailleurs, il fallait se préparer et être au top pour la soutenance. Il avait fallu:

– être à l’heure malgré les bouchons,

-Tenir debout durant la présentation,

– Parler sans s’essouffler ,

– Gérer les contractions intenses et poursuivre la présentation.

– Etc.

Pour ne s’en tenir qu’à ces points qui paraissent simples, je puis t’avouer que c’est un véritable défi pour une femme prête à accoucher. Ceci n’est qu’un exemple.

Je viens donc encourager une jeune, une jeune femme, une connaissance ou une amie. Ma vie ou mon vécu reste mien mais:

  • Peut-être comme moi autrefois, tu t’inquiètes car tu réalises les enjeux après ton entretien d’embauche ?
  • Peut-être cette crise sanitaire a engendré un manque de patience auprès de tes supérieur.es au vu de ton état de grossesse et tu es déboussolée rien qu’à l’idée d’une possible perte de travail ?
  • Peut-être tu es tenté.e. de remettre la poursuite de tes rêves alors que ta conviction initiale et actuelle reste la possibilité de les réaliser en cette année ?
  • Peut-être tu as juste envie de tout abandonner et ne te concentrer exclusivement que sur toi ?

Ecoute ma tendre, tu as sûrement besoin d’entendre ceci.

Je te comprends tellement parce que pour maintes préoccupations citées plus haut, je suis passée par là.

Si d’ emblée, j’ai réussi à surmonter ces différents challenges auxquels j’ ai fait face, c’est parce que je savais que je suis la principale participante pour la réussite de mes projets.

Cette année est ton année si tu décides de faire ta part: je parle de celle qui ressent le besoin de se faire encouragée. Au bout de tes efforts, viendra ta victoire ma belle.

Pour agir dans ta vie, Dieu a principalement besoin de toi.

Alors, lance toi et surtout écoute-toi!

Avec amour,

S.L.

Publié par Gracieuses Prémices

Croire, semer, porter du fruit, s'épanouir!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :